Un projet pilote pour la biodiversité

Le projet « Infrastructures écologiques » copiloté par les Parcs Chasseral et du Doubs doit fixer un plan d’action pour la promotion et la conservation de la biodiversité et les modalités de mise en œuvre pour les 10 à 15 prochaines années. La portée de ce programme est conséquente puisque l’ensemble des cantons et la Confédération reprendront méthodes et résultats obtenus. Démarré début 2016, il a une durée de vie fixée à deux ans. Il est situé sur deux parcs naturels régionaux, trois cantons limitrophes et une région transfrontalière (Pays horloger) : la biodiversité devient donc un des points communs de tout un territoire, au même titre que l’industrie horlogère.

Mise en réseau en faveur des espèces

Derrière l’appellation un peu barbare d’infrastructure écologique se cache un ambitieux canevas : relier les zones protégées entre elles, favoriser la dispersion des espèces et agir sur la qualité de tous les milieux, qu’ils soient agricoles, forestiers ou qu’il s’agisse d’espaces verts en milieux construits et urbains. Les résultats seront visibles à moyenne et longue échéance. Ils profiteront bien évidemment aux espèces cibles, mais aussi très directement aux habitants comme aux visiteurs de passage, en leur offrant un cadre de vie plus riche en biodiversité, mieux équilibré et des paysages authentiques.

Une cellule de travail à Saignelégier

Une cellule de travail composée de trois personnes coordonne les activités de l’infrastructure écologique. Basée à Saignelégier, elle lance des projets, recense et analyse les données de terrain. Cette équipe de professionnels conseille, oriente et priorise également les actions en provenance de groupements, d’associations, de communes ou de particuliers. Car ce projet, une fois arrivé à son terme fin 2017, entend n’être qu’un point de départ pour de multiples implications concrètes sur le terrain. Le projet est entièrement financé par la Confédération, via l’Office fédéral de l’environnement, dans le cadre de la stratégie nationale pour la biodiversité adoptée en 2012.

  • Projet

    Un projet pilote pour la biodiversité

    Le projet « Infrastructures écologiques » copiloté par les Parcs Chasseral et du Doubs doit fixer un plan d’action pour la promotion et la...
    Plus d’infos
  • Réseau

    Mise en réseau en faveur des espèces

    Derrière l’appellation un peu barbare d’infrastructure écologique se cache un ambitieux canevas : relier les zones protégées entre elles,...
    Plus d’infos
  • Équipe

    Une cellule de travail à Saignelégier

    Une cellule de travail composée de trois personnes coordonne les activités de l’infrastructure écologique. Basée à Saignelégier, elle lance des...
    Plus d’infos

Un projet réalisé par:

Brèves

  • Mardi 15 août 2017

    Batman, nous voilà !

    La vingt et unième édition de la Nuit internationale des chauves-souris se déroulera les 25 et 26 août dans toute la Suisse. Dans les Parcs Doubs et Chasseral, elle aura lieu le vendredi 25 août à St-Ursanne et à La Heutte sous la conduite d'experts du CCO. Le public de tout âge est invité, gratuitement, à venir observer sur le terrain ces passionnants mammifères nocturnes.


    Lire la suite
  • Opération Sérotine boréale

    Appel aux volontaires ! Les amoureux des chauves-souris et de la nature en général ont la possibilité, de la mi-juin à la mi-juillet, de participer à une campagne de recensement de sérotines boréales.


    Lire la suite
  • Le 2 mai, tous aux Cerlatez !

    Ornithologue chevronné ou simple curieux de nature, toutes les personnes intéressées à prendre une part active au suivi et à la protection des hirondelles dans notre région sont invitées à une rencontre le 2 mai au Centre nature Les Cerlatez.


    Lire la suite

Partenaires

by moxi