Une chauve-souris aux grandes oreilles

La nature fait bien les choses. Si elle a doté l'oreillard roux d'un mauvais sonar, elle a compensé ce déficit par de grandes oreilles, qui lui ont donné son nom. Une chauve-souris que l'on peut observer dans notre région.

L’oreillard roux (Plecotus auritus) est l’un des oreillards les plus communs que l’on peut trouver chez nous. Son nom provient de ses grandes oreilles, qui l’aident à repérer ses proies, car son sonar ne porte pas très loin. Il a d’ailleurs besoin de haies et d’allées d’arbres pour guider ses déplacements. Ses chasses, menées dans des forêts étagées, dans les zones alluviales mais aussi dans les parcs et jardins, peuvent l’éloigner jusqu’à 1 km de son gîte.

Les besoins de cette chauve-souris couvrent tous les milieux. En plus des éléments de végétation susmentionnés, il a besoin de bâtiments (souvent des combles et clochers d'églises) pour élever ses jeunes. On le trouve aussi dans des arbres creux. En hiver, on le retrouvera dans des sites souterrains, les oreilles repliées derrière les ailes pour les protéger.

Le régime alimentaire de l’oreillard roux est exclusivement insectivore, principalement des proies posées dans le feuillage ou volant du ras du sol de la canopée. Avec un peu de chance, on peut l’observer chasser dans les jardins, dans les villages, mais il affectionne davantage les lisières forestières et le feuillage des arbres. Ses ailes larges et courtes et sa faculté de voler en stationnaire lui permettent effectivement de glaner les insectes arboricoles, directement sur les feuilles.

Mais il est aussi capable de prouesses acrobatiques, puisqu'il lui arrive de donner des coups d'aile sur le feuillage pour éjecter les insectes cachés. Il ne lui suffit plus alors que de les "cueillir".

Même si on attribue des mœurs essentiellement nocturnes aux chauves-souris, il est parfois possible de voir des oreillards chasser des insectes dans les prairies en milieu de journée. Leur très bonne vue et leur ouïe leur permettent de se dispenser de leur écho-sonar.

 

Retour à l’aperçu
%general.share%

Partenaires

by moxi