Sources

1

La carte ci-dessus présente un mélange entre le nombre d'espèces liées à un milieu et leur rareté. Les secteurs surlignés en jaune signifient la présence de nombreuses espèces liées aux sources ainsi que des espèces rares. Il s’agit donc de hotspots pour la biodiversité des sources. Les endroits surlignés en bleu indiquent la présence d'espèces liées à ces milieux, mais pas forcément .

La carte ci-contre a été réalisée sur la base d'observations d'une septantaine d'espèces que les spécialistes ont attribuée au milieu « sources ». Elle montre clairement que le nombre de sources est le plus élevé dans le canyon du Doubs. Les hotspots se situent presque tous au bord du Doubs, à l'exception d’un point situé dans le Vallon de Saint-Imier et qui concerne les sources de la Dou et de la Raissette.

Le point jaune vers Montfaucon n'est pas une source. Il s’agit d’un cas très particulier: les biologistes utilisent parfois des pièges sous forme de phares, qui attirent les insectes nocturnes. Un piège de ce type a été installé vers le Pré-Petit-Jean et a aimanté des espèces liées aux sources provenant de la Combe Tabeillon !

Globalement, il faut noter que les endroits avec des espèces liées aux sources sont très rares: la très grande majorité des sources ont été captées et ne contiennent plus de biodiversité. Les efforts pour revitaliser ces milieux sont donc très importants et concernent tout le territoire de la région. En priorité, il est aussi nécessaire de conserver les points jaunes restants, car ce sont fréquemment de véritables réservoirs en termes génétiques.

Retour à l’aperçu
%general.share%

Partenaires

by moxi